Séance du conseil d’administration du 8 janvier 2020

-Présents : Abbé Passerat (président), Mmes Bonnet, Fraïsse ; MM. Antich, Astoul, Delord, Fabre, Garric, Garrigou-Grandchamp, Gauché, Laborie, Moureau, Naudin, Sabatié, Suspène. 

-Excusé : M. Fau 

Cette première séance de l’année 2020 fut précédée par une réception donnée en fin de matinée au château Montauriol, à l’Hôtel du département à Montauban, par son président. Retenu par ses obligations il s’était fait représenter par Madame Mauriège, première vice-présidente du conseil départemental. Avec la prévenance qui lui est coutumière envers les représentants présents de notre Société, elle ne manqua pas de rappeler l’importance qu’elle attache à la préservation et à la mise en valeur de ce patrimoine départemental dont notre Société est l’un des acteurs importants.

Deux personnalités honorèrent également de leur présence cette sympathique manifestation : MM. Jérôme Cras, directeur des Archives départementales de Tarn-et-Garonne et l’architecte des Bâtiments de France Philippe Gisclard.

Après les remerciements pour les aimables propos de Madame Mauriègge, notre président présenta les trois lauréats 2019 primés par la Société : la commune d’Escatalens représentée par son maire, M. Michel Cornille, pour la restauration des peintures de l’église d’Escatalens, Rachel de Scorbiac pour la publication de La Christiade ou poème sacré contenant  l’histoire saincte du Prince de la vie écrite par son aïeul Jean d’Escorbiac et publiée en 1613 à Montauban, enfin Fernand Peloux pour l’édition du recueil intitulé Le Légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l’an mil.

Mme de Scorbiac, empêchée car professeur en région parisienne tout comme M. Peloux, également professeur mais lui en Espagne, étaient représentés respectivement par ses oncle et tante et par Emmanuel Moureau, notre secrétaire général. Les lauréats se virent remettre les traditionnelles sculptures réalisées par l’Espace, auxquelles s’ajoutèrent les médailles d’Honneur décernées par le conseil départemental. L’assistance se retrouva ensuite autour d’un buffet offert par le Département.

****

La réunion du conseil d’administration précédant la séance publique fut quelque peu écourtée par la tenue de notre assemblée générale annuelle. La question majeure porta sur la création d’une collection rassemblant les principaux écrits, sujets ou articles ayant pu être présentés par des membres de notre Société. Le format d’édition retenu serait un A 5 (ou ½ A4) mais la question majeure reste celle du coût de la diffusion de cette collection, l’idéal étant toujours que cette opération puisse se concrétiser par un éditeur-diffuseur à un coût acceptable !

L’ordre du jour étant épuisé le président lève la séance rappelant que la prochaine réunion du conseil se tiendra le 12 février 2020, mêmes lieu et heure.

Le 20 Janvier 2020

Le secrétaire des séances

Didier Naudin

Séance publique du 8 janvier 2020

Elle s’est déroulée en trois temps :  présentation des lauréats 2019 de notre Société, assemblée générale 2019 puis tenue de deux conférences données respectivement par Chantal Fraïsse et Jean-Michel Garric.

L’abbé Passerat présenta en quelques mots les lauréats et leurs représentants exception toutefois pour le Maire d’Escatalens, présent et accompagné d’un membre de son conseil municipal.

Concernant l’assemblée générale, Emmanuel Moureau en présenta le rapport moral après évocation de tous les faits intervenus en 2019. Il fut approuvé à l’unanimité des membres présents dans la salle ainsi que le rapport financier présenté par Jean-Michel Garric. Le président Passerat proposa au vote de l’assemblée les noms des membres du Conseil d’administration soumis au renouvellement de le leur mandat. Les personnes concernées étaient : Mlle Olivier, Mme Gerber, MM.Passerat, Garric, Leroy, Moureau, Sabatié. Tous furent réélus à l’unanimité.

Place fut enfin laissée aux conférenciers après que l’oncle de Rachel de Scorbiac ait relaté brièvement le parcours, évoqué par sa nièce absente, de ce lointain parent, Jean d’Escorbiac, avocat montalbanais converti au calvinisme qui commit un ouvrage en 11000 alexandrins traitant de l’épopée protestante, lequel ouvrage rencontra alors le succès et fit bénéficier son auteur de faveurs royales. Présenté à la cour où sa famille était connue pour son loyalisme envers la monarchie et huguenot modéré refusant de poursuivre la lutte armée contre les troupes royales, Jean d’Escorbiac se vit octroyer par Louis XIII (brevet du 1eraoût 1624) un office de gentilhomme ordinaire de la chambre du roi.

*Chantal Fraïsse, avec le concours d’Emmanuel Moureau, présenta « Le Légendier de Moissac », un ensemble d’études réunies par Fernand Peloux et présentées dans un ouvrage aux éditions Brepols, Collection Hagiologia. Remarquable ensemble de manuscrits des scribes de l’abbaye Saint-Pierre de Moissac concernant les vies, les miracles et les martyres de près de 150 saints, dont certains inconnus tel celui du martyr perse de Vamnès.

*Jean-Michel Garric fit une fort instructive communication sur les peintures rénovées de l’église d’Escatalens, commentaires illustrés par la projection de clichés photographiques traduisant la remarquable restauration de ces peintures.

Ainsi s’acheva cette journée riche en évènements.

Prochaine conférence : mercredi 12 février 2020

« Les dernières recherches sur le château de Bruniquel » par Gilles Séraphin

Le 20 janvier 2020

Le secrétaire des séances

Didier Naudin 


 



Auteur de l’article : admin7672