Séance du conseil d’administration du 11 mars 2020

-Présents : Abbé Passerat (président), Mmes Bonnet et Fraïsse ; MM. Astoul, Delord, Fabre, Garric, Garrigou-Grandchamp, Gauché, Moureau, Naudin, Sabatié, Suspène. 

-Excusé : M. Fau 

Le président Passerat souhaite la bienvenue aux membres présents.

J.M. Garric informe le conseil que le bulletin 2019 est en cours de conception, il devrait être vraisemblablement disponible au mois de mai.

Le président excuse l’absence provisoire de quatre de ses membres (Mme Bonnet et MM. Astoul, Naudin, et Sabatié). Ceux-ci en effet sont partis représenter notre Société aux obsèques de l’un des membres du conseil, Patrick Antich, décédé brutalement, le 6 mars 2020, alors qu’il dispensait un cours à l’une des classes dont il avait la charge, au lycée de Moissac.

Âgé de 49 ans, marié, Patrick laisse aussi dans la peine trois enfants (deux garçons et une fille). Habitant avec sa famille à Lafrançaise, agrégé d’Histoire, il enseignait à Moissac. Très apprécié de ses élèves, fort nombreux à ses obsèques, Patrick avait aussi une vie associative riche : il achevait entre autres son premier mandat de six ans en tant que conseiller municipal de Lafrançaise en charge du Patrimoine. Promoteur apprécié et inlassable du patrimoine local il faisait à nouveau partie de l’équipe du maire sortant, M. Delbreil, dont la liste a été réélue au 1er tour des élections municipales du 15 mars. C’est en 2016 que M.Antiche fut coopté au conseil d’administration de notre Société, apprécié pour sa discrétion, son dévouement, sa naturelle bienveillance tout comme pour l’intérêt qu’il portait aux valeurs défendues par la Société archéologique.

Un millier de personnes, dont nombre de ses élèves et anciens élèves, suivirent l’office religieux donné en l’église de Saint-Maurice près de Lafrançaise. Le Maire prononça l’éloge funèbre, suivi par de brèves interventions empreintes d’émotion de quelques-uns de ses élèves et proches. L’émotion de l’assistance gagna quelque peu en intensité lorsque la fille du maire de Lafrançaise, Mlle Delbreil, exécuta au violoncelle deux partitions sans accompagnement musical tout comme  le fît ensuite la  propre épouse du maire, au talent affirmé de cantatrice lyrique,  entonnant a cappella l’un des morceaux si magistralement interprété de son vivant par Jacques Brel « Quand on a que l’amour , à donner en partage, …. » . Patrick Antich fut ensuite inhumé au cimetière de Lafrançaise.

L’ordre du jour étant épuisé le président lève la séance. Il a depuis été annoncé par les autorités administratives que, suite à la pandémie sanitaire actuelle, toute réunion publique était interdite jusqu’à nouvel ordre, la population restante confinée à son domicile.

Notre réunion du 8 avril 2020 se trouve donc annulée.

Le 30 mars 2020

Le secrétaire des séances,

Didier Naudin


 



Auteur de l’article : admin7672